Un groupe de personnes qui se réunissent un jeudi sur deux pour écrire

vendredi 12 février 2010

L'esprit de l'escalier, en deux temps, par Emma Bourgin

L'esprit de l'escalier

1

L'esprit de l'escalier c'est ce bruit incessant d'eau qui coule goutte après goutte martelant le zinc.

Ah les cascades de chasses d'eau qui rient à gorges déployées une dizaine de fois par jour ... Pas besoin d'aller en Amérique, les chutes du Niagara, ici c'est en permanence.

Et puis il y a les odeurs qui se diffusent toutes les marches grâce à des grilles d'aération intelligemment dispersées.

Sans compter l'atmosphère kébabienne qui habille l'esprit. On pourrait presque sentir l'Orient approcher traversant la Méditerranée à bord d'une frite huileuse.

Mais le réveil est brutal quand on comprend qu'à cet endroit il fait en fait très froid (-2° C actuellement) et que l'esprit n'est que le hall de mon immeuble fissuré au-dessus d'un Kebab nommé "L'escale" dont le lourd escalier en bois commence à s'effondrer et où les odeurs et bruit d'excréments parcourent les tuyaux mal isolés.

2

(monologue intérieur)

" Ah merde ... Je n'aurais jamais dû leur dire que j'habite au-dessus de "L'escale", c'est des coups à se retrouver coincée tous les soirs au milieu de dix pélerins affamés par les frites.

Oh et puis sans compter toutes les lettres de menaces et les colis piégés qu'ils pourraient m'envoyer. Je me vois déjà en train d'ouvrir un paquet en forme de dodécaèdre explosif de la part de Claude Lothier ou un canevas fleuri imbibé d'éther d'Anne Patoyt.

Déjà qu'en hiver certains ont l'intelligence de mitrailler mes fenêtres à coups de boules de neige ... A quand les vraies mitraillettes ... D'autant plus qu'ils brûlent déjà des voitures à Rosny sous Bois ...

Ce climat d'insécurité m'inquiète, oui ce texte était vraiment une mauvaise idée ..."

Qui êtes-vous ?

Ma photo
Perspectiviste acharné depuis 1995 /unremitting perspectivist