Un groupe de personnes qui se réunissent un jeudi sur deux pour écrire

lundi 12 décembre 2011

La Lune aux Lilas

Nuit au printemps, s'ennuie fleur qui prétend.
Du bourgeon florissant aux bottes empruntant
L'herbe la boue et les flaques
D'un bout à l'autre du lac.

Détrempée s'élance la lance d'acier,
Vient perforer l'ancien stupéfait.
Condamné par Morphée,
Au bord de la rive arrive la mort.

Avant de tomber,
Dans l'ombre précédant la brume
Il vit l'éclat où se lit la lune.

Quentin Aubé

Qui êtes-vous ?

Ma photo
Perspectiviste acharné depuis 1995 /unremitting perspectivist