Un groupe de personnes qui se réunissent un jeudi sur deux pour écrire

vendredi 28 décembre 2007

Simon Breton

On peu dire tout ce qu'on veut alors je dis rien

Rien + rien = rien, ça fait trois fois rien

Chanter tout bas « Alexandrie, Alexandra »

Fou et froid comme un faux sosie de Claude François

Ce qui s'en va ne revient pas toujours dans l'air

J'en connais l'air comme une chanson populaire

Dans un polaire endroit et la radio me rend bête

J'ai droit qu'à une glaire pour la skyroulette

J'enrage, j'ô désespoire et je baisse le volume

Lorsque dans le glacial soir, que la vapeur fume

J'suis d'une humeur à préférer le kilo d'plume

Nom de plume : chromosome X, nom de code : légume

Mais les faux voyageurs sont ceux-là qui reviennent

Les beaux-rêves vivent au creux de ce qu'ils retiennent

Partez donc pour nous, nous, nous resterons pour vous

Réservoir de souvenir familiers et doux

J'épelle : ESSI, double D, A, AIRTé, ACHA

Bonheur du portefeuille sur le télé-achat

Je lèche la vitrine de ce qui ne s'achète pas

la peur du méchant loup se cache dans l'oeil du chat

(pas celui qu'on chassa d'Iran mais l'animal)

Celui de la mamie que la chimio manie mal

L'épistolaire amour est une posture timbrée

Tel un pistolet qui crache contre un dos cambré

Braqué par un faux-frère qu'a une gueule d'atmosphère

J'ai même pas de quoi être fier de mes poches sous les paupières

je demeurerai longtemps derrière une bonne bière

J'ai eu la poisse hier, j'ai zappé la prière.

Qui êtes-vous ?

Ma photo
Perspectiviste acharné depuis 1995 /unremitting perspectivist